Pourquoi les « verts » et ONG tel que Greenpeace sont anti-nucléaire ?

Le vert est une couleur politique, tout comme le rouge, le bleu, le jaune, le violet et le noir, pour n’en citer que quelques-uns. L’idéologie verte ne concerne pas seulement l’environnement, bien que ce soit un élément mis en avant. L’idéologie verte concerne également ces principes principaux:

  • Contrôle local
  • Responsabilité locale
  • Production distribuée
  • Décentralisation
  • Auto suffisance
  • globalisation à l’échelle mondiale

 

Par conséquent l’idéologie verte s’oppose à :

  • La dépendance
  • La centralisation
  • Le contrôle enjeux nationaux par les entreprises
  • Propriété intellectuelle appartenant aux entreprises
  • Production concentrée à l’état
  • Miser sur la responsabilité d’entreprises stratégique
  • Renforcement de l’état

 

En bref: l’idéologie verte s’oppose au capitalisme, d’où sa réputation de parti pastèque ou parti communiste caché.

L’énergie nucléaire incarne de nombreux points que l’idéologie verte combat. Même avec une réglementation gouvernementale stricte, nous sommes fortement dépendants des entreprises qui exploitent des réacteurs nucléaires, et nous sommes soumis d’assumer la responsabilité des conséquences de l’utilisation de l’énergie nucléaire. Cela concerne principalement les déchets dangereux, mais aussi ce qui se passe en cas de dysfonctionnement majeur, comme en témoignent Three Mile Island aux États-Unis et Fukushima au Japon.

Donc il est vrai de dire que les verts politiques ne considèrent pas l’énergie nucléaire comme politiquement correcte, au sens strict de l’expression, c’est à dire adéquat à leur idéologie.

Le problème pour les verts ou rouges, qui partagent quelques-uns des principes énumérés ci-dessus, est que cet argument est complètement inutile lorsqu’il s’agit de persuader le grand public de se joindre à eux sur l’opinion «l’énergie nucléaire est mauvaise».

Si vous entendez quelqu’un vous dire: «L’énergie nucléaire, c’est bien en pratique, mais nous sommes idéologiquement opposés aux grandes entreprises et à la vision étatique, donc nous avons un blocage concernant l’énergie nucléaire», vous repondériez probablement «Tant mieux pour vous, mais je préfère laisser une entreprise produire mon énergie, tant qu’elle fonctionne et qu’elle est abordable».

 

Les verts se tournent donc vers des arguments que tout le monde peut soutenir.

«Les rejets nucléaires de rayonnement»

«Nucléaire = armes de destruction massives»

«Le nucléaire coûte cher»

« Déchets nucléaires »    …etc.

L’argument idéologique est un échec, alors ils jouent sur la corde émotionnelle

 

Le fait est que la plupart de ces arguments sont faux, en particulier l’argument de la sécurité, mais également écologiques et financier. Le nucléaire est, de nos jours, la forme la plus sûre de production d’énergie, et surtout une énergie bien plus décarboné et efficace que les énergies renouvelables en vogue, tel que les éoliennes et le solaire. Les verts ont tort dans nombre de leurs arguments sur l’énergie nucléaire, et les politiques n’agissant qu’en fonction de l’opinion suivent.


Laissez une annonce


 
×
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up