Masseur, masseuse : un métier d’avenir , les formations !

 

 

D’après vous, y a-t-il de l’avenir pour le métier de masseur ou masseuse ? Certainement que oui. La complexité de la vie de tous les jours, tirant de plus en plus sur la corde sensible du stress et de la nervosité fait qu’il serait prudent de faire que ce métier se démocratise au point qu’il devienne accessible à la plupart.

La diversité des styles et des techniques de massage fait qu’il est possible aujourd’hui de faire un choix beaucoup plus adéquat sur la façon de se faire masser ainsi que pour les bienfaits souhaités. Il ne s’agit plus d’un luxe que l’on se permettrait de se payer et de s’octroyer comme il est souvent fréquent d’entendre, s’agissant d’un privilège réservé à une minorité. Ou encore pire, pour faire chiqué. C’est une médecine douce qui revient vers nous sous de multiples facettes, s’étant développée avec diverses autres techniques de médecine douce, que chaque masseur ou masseuse peut avoir su développer pour le bienfait des clients.

 

L’évolution du massage

Autrefois, chaque village avait son rebouteux. Mais il semble qu’il y avait aussi une étude assez approfondie et bien précise des divers massages pour le bienfait du corps. Si dans certaines régions du monde les techniques de massage ont été beaucoup plus développées que dans d’autres, c’est tout simplement qu’il y ait eu des masseurs assez intelligents pour en comprendre l’utilité pour la santé en y adaptant leur savoir-faire à d’autres techniques de médecine.

Certains massages se font par des magnétiseurs, d’autres, à l’aide d’huiles essentielles et végétales, les meilleurs se faisant dans des endroits chauds comme les hammams par exemple. Mais tout ceci n’est qu’une question de savoir et de technique très souvent liés au style de vie dans certaines sociétés. Il se trouve qu’aujourd’hui nous avons la chance que ces techniques soient souvent regroupées et accessibles en un même lieu et qu’il soit possible de bénéficier du bienfait de différents massages par un même masseur ou masseuse. Il y a donc, grâce à cela, l’espoir de toujours voir évoluer ce métier grâce à l’adjonction d’autres techniques et d’autres connaissances pour arriver à donner un bienfait maximum.

 

Devenir masseur, les formations et techniques d’apprentissage

Nous pourrions poser la question d’une autre façon. Au lieu de s’acharner à savoir si le métier de masseur a de l’avenir, ce qui est certain, posons-nous plutôt la question s’il y a des écoles de massage qui aient pour but de trouver les personnes les plus adéquates et les plus aptes à prodiguer les meilleurs massages, tout en améliorant leurs sensibilités et leurs connaissances en sachant s’adapter à toutes les techniques de massage afin de choisir les meilleurs soins à donner aux clients.

Le massage n’est pas fait de simples gestes répétitifs sur des zones précises du corps, mais au contraire, il doit se faire après que le masseur ou la masseuse aient admis l’osmose avec le corps du client pour permettre et promettre un soin profond du corps pour en extraire les blocages et ainsi permettre un retour à plus de sérénité.

Il est peu probable que l’on ait vraiment besoin d’expliquer le bienfait des massages. C’est un soin aussi vieux que le monde et qui doit certainement être ancré très profondément en chacun de nous. Les seules lacunes qui subsistent c’est de savoir quoi ou comment demander. Il suffirait d’une petite campagne publicitaire où l’on pourrait donner des explications assez pointues sur les différents massages existants ainsi que leurs buts, mais surtout, il faudrait toute une réorganisation autour de ce métier pour le rendre beaucoup plus accessible et lui enlever ce petit côté attractif pour ne lui laisser que sa véritable image qui est d’être indispensable pour tous.

 

Devenir masseur ou masseuse

Devenir masseur est un choix consenti au plus profond de soi. Très souvent fait, après avoir pris le temps d’avoir la « petite certitude » d’en avoir le don. Une personne qui décide d’investir son temps et son argent dans une formation professionnelle de massages le fait en toute conscience est certainement sans obligation.

Pourquoi faire une formation si on a un don me direz-vous ? Parce que malgré tout, il faut connaître certaines techniques et surtout chercher à comprendre le savoir-faire des autres. Certains dons sont liés à la culture ou à la psyché de la personne qui le porte. Il faut donc combler certaines lacunes pour avoir la certitude de mener à bien son travail. Enfin, il faut surtout bien connaître l’anatomie humaine et ceci, fait obligatoirement partie des cours d’une formation de massage.

 

Les techniques d’apprentissage du massage

Parfaire un don, c’est bien. Encore faut-il choisir la bonne formation. Aujourd’hui, il est possible de faire un parcours à la carte dans certains centres d’apprentissage. Il s’y trouve assez de techniques pour s’associer à ses compétences. S’il faut toujours commencer par une base, qui n’est pas toujours proposé dès le départ, mais qui devrait être obligatoire, ce serait d’apprendre à comprendre le ressenti de la personne massée ainsi que du masseur tout en étudiant profondément à fond l’anatomie et la physiologie humaine. Par la suite, tout un panel de techniques, soit à la mode, soit très apprécié par la clientèle, est offert aux apprentis. Le choix devrait dépendre de la notion que l’on se donne du bien-être que l’on va donner à l’autre.

Autrefois, on n’entendait plus souvent parler, par le biais des films américains, du massage suédois ou californien, qui en est le simple dérivé. Aujourd’hui, le shiatsu et le kobido qui viennent du Japon. Le tuina de Chine. Le nuad bo rarn et le nuad thao de Thaïlande. Le fameux abhyanga d’Inde… sont autant de techniques à apprendre et à connaître et même à mélanger à d’autres techniques pour apporter un soulagement optimum aux personnes massées. Ils sont tous préconisés pour soulager les tensions profondes, que ce soit par des mouvements lents et fluides ou de façon énergétique.

Les principaux massages relaxants

Pétrissage, pression digitale, lissage, percussion sont autant de termes qui définissent un mouvement de massage. Que ce soit par des manœuvres traditionnelles ou des techniques modernes, aux huiles végétales, pierres chaudes, tampons du Siam ou aux huiles essentielles, l’apprentissage doit être complet et fournir la sensation d’une plénitude à pouvoir offrir le bien-être le plus complet. Il est plus qu’essentiel que le masseur ou la masseuse soient en adéquation totale avec eux-mêmes et qu’ils aient la volonté de donner une sensation harmonieuse entière et véritable.

Les pratiques diffèrent aussi par la façon dont on dispose le corps de la personne à masser. Plusieurs techniques se font au sol, très souvent les techniques traditionnelles. D’autres se font sur une table de massage spécialisée et enfin, il y a aussi la technique de massage assis du nom de amma qui est très souvent utilisée dans les grandes entreprises en Amérique du Nord.

 

Une formation professionnalisante

Il est certain qu’il soit nécessaire de faire une formation de massage sur un type de massage donné si l’on veut parfaire ses connaissances à ce niveau et s’améliorer. Cependant, formation pour formation autant en prendre une qui puisse donner un certificat (MBE) praticien massages bien-être pour se mettre à son compte. Le cursus de formation comprend tous les messages cités ci-dessus avec plusieurs spécialisations. Le masseur doit aborder chaque technique d’une manière beaucoup plus approfondie que dans un apprentissage simple.

 

 

Porter en soi la volonté du bien-être d’autrui est certainement déjà un don. Le massage n’est pas réellement un métier mais une vocation qui a réellement pour but de donner une sensation de satisfaction d’un devoir accompli. C’est une médecine douce qui n’a pas encore totalement été révélée. Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour connaître les techniques les plus infaillibles. L’avenir dira quel nom portera cette technique de massage.


Laissez une annonce


Log in Je m'inscris

 
×
Je m'inscris pour me faire des amis Log in
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up