Le gaspillage du papier

Le gaspillage du papier ne faiblit pas

 Vous est-il vraiment arrivé de chercher réellement à savoir combien de papiers vous gaspillez par jour ou par an ? Avez-vous une idée réelle du gaspillage du papier dans les sociétés et les entreprises ? Selon le dernier sondage mené par Ipsos et Lexmark, nous ferions un gaspillage au niveau européen d’une moyenne de 35 pages par jour avec une disparité allant du nord au sud. Dans le nord de l’Europe, il a été démontré que l’on utilisait que 18 pages par jour dans les sociétés par rapport à une moyenne de 40 pages par jour en Allemagne qui est certainement le pays le plus grand consommateur de papier.

La France paraît être en dessous de la moyenne européenne avec 28 pages imprimées par jour. Cette moyenne varie en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’établissement. Il a été remarqué que dans le secteur public on utilisait beaucoup moins de papier que dans le privé. Cependant, un des premiers signes du gaspillage dans les sociétés tient du fait de la constatation de l’inutilité de 30 % du papier imprimé. Ce qui met la France sous la moyenne européenne pour ce qui est du gaspillage du papier au niveau des sociétés.

Saviez-vous qu’en février, il y avait une obligation légale depuis 2006 de la déclaration des tonnages de papier chez ECOFOLIO qui est une société qui collecte l’éco-contribution des sociétés et des villes. Les émetteurs de papier dépassant les 5 tonnes doivent indiquer le poids en papier qu’ils utilisent chaque année. Pour vous donner une idée, une facture mensuelle accompagnée d’un flyer expédié à 25 000 clients est l’équivalent de 5 tonnes de papier. Ce chiffre peut paraître aberrant aujourd’hui lorsque l’on sait que le tout numérique est à la disposition de la plupart des citoyens.

S’il paraît énervant de toujours parler de gaspillage, il serait important pour vous de penser recyclage. Il faut pour cela avant tout réfléchir aux habitudes et aux abus qui, aujourd’hui, auraient tendance à paraître obsolètes par rapport à toutes les possibilités offertes grâce au numérique. Il suffirait de réduire ou d’interdire certains imprimés avant de se pencher réellement sur toutes les modalités du recyclage du papier. Pour vous donner une petite idée, voici quelques imprimés qui auraient besoin de disparaître de nos vies.

  • Les courriers : facture, bulletins de salaire, mailings, publipostage, documents d’information, papier à en-tête…
  • les papiers imprimés : prospectus, flyers, catalogues, annuaires, journaux internes, documents publicitaires, publications d’entreprises…
  • les enveloppes et les pochettes postales : enveloppe, ramettes, papier à copier…

C’est toute une éducation qui est à remettre en cause. Il faut y réfléchir sérieusement et faire tout ce qui est possible pour, qu’avant de parler de gaspillage et de recyclage, il faille plutôt parler d’arrêt et d’interdiction de production d’imprimés devenus inutiles dans le contexte d’aujourd’hui.

https://www.quechoisir.org/conseils-papier-mettre-fin-au-gaspillage-n10569/

http://www.conservation-nature.fr/article2.php?id=805


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up