Eviter les pièges de la surconsommation

surconsommation

Il va sans dire que les publicitaires regorgent d’idées à chaque fois qu’ils planifient une stratégie de surconsommation. En jouant sur les sens des consommateurs, que ce soit pour les odeurs, les couleurs ou les textures pour ce qui est du visible et du palpable, ils n’ont aucun frein pour vous pousser au crédit ou à vous fidéliser par le biais de cartes pouvant vous pousser à faire des achats réguliers sous divers prétextes.

Il est donc plus qu’utile de se mettre au courant des programmes et des techniques des publicitaires pour essayer de se prémunir de la dictature programmée de la surconsommation.

Marketing alimentaire, couponning, bon de réduction, concours.

Connaître la stratégie du marketing alimentaire par le biais des coupons et des bons de réduction

Combien d’entre vous n’a jamais cherché à regarder les flyers publicitaires des grandes enseignes de magasins pour y trouver une soi-disant bonne affaire. Que ce soit pour l’alimentaire ou pour tout autre produit, ne trouvez-vous pas étrange cette manière de vendre trois produits pour le prix de deux ? Ou même plus certaines fois ? Comment expliquer cette redondance de bons de réduction et de coupons pour presque toujours les mêmes catégories de produits, si ce n’est pour les mêmes marques ? Sans parler qu’ils poussent le bouchon certaines fois à vous faire passer quelques concours pour vous donner l’impression d’avoir mérité ce que vous allez tout de même finir par payer. À vous de faire le tri dans tout cela et de réapprendre à acheter intelligemment ce dont vous avez réellement besoin.

Les rabais et les soldes

Connaître la stratégie marketing derrière les soldes et les rabais

Les soldes une fois par an, autrefois, c’était déjà une stratégie marketing bien ficelée par les grandes sociétés. Aujourd’hui, on assiste à une recrudescence de campagnes publicitaires pour des rabais presque chaque mois. Il y en a une pour chaque type de produit. Une très bonne façon de faire croire aux clients d’avoir raté le coche d’une bonne affaire par la suite. Cela incite ainsi les consommateurs à toujours vouloir passer un moment chaque semaine dans les grandes surfaces pour y trouver un soi-disant petit moment de bonheur en achetant moins cher. Encore une fois, acheter intelligemment serait plus prudent.

Les crédits et la fameuse carte de fidélité

Reconnaître les crédits et la carte de fidélité comme pièges à la consommation

Ne trouvez-vous pas cela bizarre qu’autrefois, la plupart des gens économisait pour s’acheter un quelconque meuble ou appareil en espérant avoir un petit rabais le jour de l’achat, alors qu’aujourd’hui, il soit aussi facile de monter un dossier de crédit et de payer en plusieurs fois le dernier écran plat par exemple, avec une majoration de quelques pour cent en euros sur le prix d’origine ? À qui profite cette facilité de paiement ? Au consommateur ? Non !

L’affaire, très souvent ne s’arrête pas là. Il vous est souvent proposé juste après le crédit une carte de fidélité annuelle, censée vous faire bénéficier de quelques avantages et de quelques rabais. C’est une sorte de ligature, comme une laisse de chien qui vous retient en vous rappelant grâce au e-mailing ou à une autre quelconque stratégie marketing de revenir à la niche bien sagement et de faire vos achats tranquillement.

Le Co-Branding, l’info pub, l’obsolescence programmée et les achats impulsifs

Reconnaître les différentes stratégies des pièges la consommation

N’avez-vous pas remarqué que dans la plupart des grandes surfaces aujourd’hui, il faille maintenant passer, avant d’arriver aux produits alimentaires ou autres, par tout un labyrinthe fait de présentoirs de divers produits sur emballés. On y retrouve la stratégie du Co-branding où l’on peut voir sur divers objets des étiquettes à l’effigie des dessins animés à la mode par exemple à la hauteur des yeux des enfants et des plus influençables. La plupart de ces produits sont très souvent à usage unique et sitôt acheté, ils se retrouvent à la poubelle. C’est ainsi que l’on peut aussi parler de stratégie d’obsolescence programmée. Le packaging bien pensé sert à pousser aux achats impulsifs pour des produits très souvent très bas de gamme. En dernier, l’info pub, relayée sans cesse et à toute heure vous pousse à vous diriger vers les rayons comme dans une foire. En fait, en y regardant de plus près, il faudrait se poser cette question. Qui s’amuse vraiment ? Ou alors, de qui se moque-t-on ?

L’estime de soi, la valeur et l’appartenance

Reconnaître les différentes stratégies sur les sentiments des consommateurs

Certaines stratégies marketing sont basées sur l’estime de soi. Très souvent il s’agit de régimes ou de soins de beauté. Si autrefois cela était réservé aux femmes, ces dernières années ont été très fructueuses pour ce qui est des produits pour hommes. Très souvent, aux mêmes saisons, on peut admirer la planification de ces stratégies dans la plupart des grands magasins. En dernier, on trouve le marketing relié aux fans de sports. Il est très souvent exprimé sur le sentiment de valeur et d’appartenance. Les prix des maillots ou des tenues de certains clubs sont plus que largement exagérés. Malgré cela, les publicitaires savent qu’ils pourront toujours compter sur les supporters pour faire eux-mêmes leur propre travail de marketing. C’est ce qu’on pourrait appeler une double arnaque. Mais tant qu’il y aura des supporters…


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up