Comprendre l'anxiété sociale

Comprendre l’anxiété sociale et vivre avec

L’anxiété sociale, et l’anxiété peuvent causer toutes sortes de confusion , rendre la vie un peu imprévisible. Mais ce n’est pas seulement les personnes anxieuses qui en soufrent. Si vous êtes actuellement, ou avez été dans en relation avec quelqu’un qui a de l’anxiété ou de l’anxiété sociale, alors vous aussi, vous avez ressenti les effets mentalement exigeants à leurs côtés.

Comprendre quelqu’un d’anxieux peut être source de confusion si vous n’avez jamais connu le problème vous-même. Parfois, les plans doivent être modifiés dans la notification d’un moment, et les réponses émotionnelles à les choses peuvent changer tous les jours.

Il est pas facile d’avoir de l’anxiété, et apprendre à aider ceux qui ont, il est tout aussi bénéfique pour vous comme il est pour eux. Voici les 10 choses à retenir lorsque vous aimer quelqu’un d’anxieux ou à conseiller à ceux qui vous aiment si vous êtes anxieux.

  1. Gardez en tête que l’anxiété est une réaction physique normale du cerveau, légèrement surprotecteur.

Nous avons tous une réaction des glandes surrénale. C’est  une partie primitive de notre cerveau. Toutefois, les personnes anxieuses ont une réponse déclenchée plus facilement que d’autres. Lorsque que le signal est émis, le cortisol inonde le système, provoquant une réaction de stress.

  1. L’anxiété peut parfois être irrationnel. Et ils le savent.

Etre conscient de l’irrationnalité d’une pensée ne suffit pas pour arrêter ces scénarios du pire du cerveau. S’il suffisait de se dire, ça sert à rien de stresser, pourrait résoudre les problèmes d’anxiété, personne n’aurait de problèmes. Mais certains encore le conseille.

Les gens anxieux savent déjà que certaines de leurs pensées sont irrationnelles, ils n’ont pas besoin qu’on leur dise en général.Ils ont plutôt besoin de compassion et de compréhension.

  1. Demander si ça va aller ne sert à rien quand quelqu’un est en train de paniquer.

Si vous êtes avec quelqu’un qui panique, vous ne devez pas leur demander ça.on connais déjà la réponse. La poitrine se resserre et la respiration devient tendue, le coeur accélere, et le corps subie la montée d’adrénaline qui se précipite à travers le système limbique. Utilisez plutôt vos mots pour quelque chose de plus constructif, comme par exemple , Respire, Que puis-je faire pour aider, Tu t’en est déjà sorti, ou encore : Je suis là.

Une des choses les plus importantes à retenir lorsque quelqu’un est pris de panique est la suivante: si elles ont demandé à être laissé seul, les laisser seuls. Certaines personnes gèrent l’anxiété mieux par eux-mêmes.

  1. Comprendre que quand ils vous disent NON, c’est pas personnel.

Les gens anxieux saven toujours ce qui se passe autour d’eux, et même ce qui peut éventuellement se produire. Donc, si vous proposez d’aller traîner à un certain endroit, ou d’aller dîner à cette nouvelle brasserie, ne pas prendre la négative personnellement. Le fait qu’il ne veut pas faire ce que vous faites, ne signifie pas que vous l’agacer. Ils disent non à la possibilité d’une crise d’angoisse, pas à vous. Essayez d’être la compréhension de cela, et ne soyez pas offensé ou ennuyé.

  1. Les anxieux se fatiguent vite.

L’anxiété est épuisant car il met le corps dans un état hyper-tendu. Les gens anxieux sont constamment en alerte par leur esprit, et le corps est toujours prêt à combattre ou fuir. Cette hypertension permanente conduit à de la fatigue surrénale.

  1. Prendre le contrôle de son environnement ne signifie pas manipuler.

Les gens anxiex vont essayer de contrôler tout ce qui pourrait aller mal dans une situation. Une tache très difficile. En effet, se sentir en sécurité dans votre environnement est primordiale. Les personnes anxieuses ne tentent pas de vous contrôler, elles essaient de contrôler leurs crises d’angoisse. Parfois, ça crée des conflits pour vous ou son entourage, mais rappelez-vous: il n’y a rien de personnel. Il faut en parler et ne pas blâmer.

  1. L’anxiété dépend des jours.

Un jour, une personne anxieuse peut se sentir bien, et le lendemain angoissé. L’anxiété change au jour le jour, et il est important de se rappeler que si cette personne semble enervé ou déprimé, il est important d’avoir de la compassion et de leur rappeler que vous êtes avec elle.

  1. L’anxiété n’a rien à voir avec le manque de courage.

Il ya une idée reçue fausse qui stipule que les gens anxieux seraient faibles, ou manquant de courage. Le courage pousse à aller au delà de ces limites. Alors que nous avons tous des limites, celles des gens anxieux sont plus conscients des leurs. En admettant nos limites il faut du courage, et les gens souffrant d’anxiété ont cette charge en plus. Savoir ce qui déclenche leur anxiété découle de grandes facultés d’introspection et extrospection, qui a ses avantages aussi. Il sont également anxieux  pour vous, ce qui fait d’eux les meilleures personnes dans la vie.

  1. Ils peuvent dire comment ils se sentent, mais vous devez écouter.

Juste parce que quelqu’un a que l’anxiété sociale, cela ne signifie pas quelqu’un qui ne peut pas parler de ses émotions. La communication se fait quand ils sont prêts. Et quand c’est le cas, s’il vous plaît écoutez le.

  1. Faites-leur savoir qu’il y a toujours un échappatoire.

Lorsqu’on est en permanence au courant de tout devient écrasant, et ce qui peut sembler amusant pour vous peut être un dur épreuve pour quelqu’un d’anxieux. Si vous prévoyez une soirée ou un après-midi aventureux, faite lui savoir qu’il peut partir à tout moment, et non pas piégé en quelque sorte.

Conclusion

Choisissez de voir le bon côté des choses. Choisissez de voir la belle personne qu’il est, il n’oublie rarement cet effort.

 

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=&i=5


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up