Faites des rencontres amicales ICI en vous inscrivant, en 1 min :) !
lutter solitude

Briser la solitude : pourquoi et comment ?

De solitaire à marginal, il n’y a qu’un pas. Encore faudrait-il savoir déterminer exactement ce qu’est le sentiment de solitude.Il est possible de se sentir très seul entouré de ses proches ou d’autres personnes. Tout comme on peut ressentir un malaise de se sentir seul du fait d’être éloigné de ses amis à cause de son travail par exemple. Le ressenti est différent selon les circonstances qui mènent ou qui font croire à la solitude. Certaines personnes d’apparence très sociable peuvent elles aussi cacher une profonde solitude. Il arrive même très souvent, lorsque l’on demande à une personne possédant un smartphone de nommer un ami ou une amie parmi plus de 200 contacts et qu’elle ne puisse en désigner aucun. On peut déjà distinguer le fait qu’être entouré n’a rien à voir avec le sentiment tyrannique que peut provoquer la solitude dans certains esprits.

Mais on ne parle vraiment de solitude que lorsque l’on voit certains effets de celle-ci sur le comportement. L’isolement et la marginalisation sont ceux que l’on repère le plus facilement. Certainement parce que cela mène souvent à des conséquences fâcheuses, voire dramatiques. Pourtant, cela n’est pas toujours dû au fait de se sentir seul. Il suffit simplement d’un choc, d’un malheur ou de se sentir incompris. Dans la plupart des cas, il s’agit souvent de personnes qui ne trouvent plus leur place dans la société.

Pourquoi briser la solitude

Les effets de sentiment de solitude sont tellement pervers qu’il vaut mieux les éviter. On s’enfonce doucement en adoptant des comportements mécaniques générés par une psyché désorientée. Ceci nous mène inexorablement à subir un cercle vicieux comportemental qu’il est presque impossible de percevoir par soi-même. Ou pire, lorsque l’on se rend compte, le sentiment de culpabilité est tellement fort, que la plupart préfère enfoncer le clou pour s’auto saboter indubitablement. La suite logique est de s’enliser plus profondément dans une solitude choisie et dont il est extrêmement difficile de s’en extraire ou même d’en défaire certaines habitudes comportementales. On pourrait presque dire que ce sont les conséquences de la solitude qu’il est préférable d’éviter bien plus que la solitude en elle-même.

L’être humain est avant tout un être sensé vivre en société. Depuis les premiers fondements de celle-ci et de ses diverses évolutions dans le monde, l’humain s’est toujours construit par rapport à ses semblables et à ceux qui lui paraissent étrangers. La sociabilité n’est pas juste une affaire de convenance. Il s’agit aussi et surtout de se montrer présent vis-à-vis de soi et des autres. Mais cela n’est pas tout. On pourrait prendre comme exemple une personne X passant un merveilleux moment en écoutant une émission de radio. On ne pourrait pas dire que celle-ci a vécu un moment de solitude, tout en ayant été seule. Pourtant, combien de dîners entre amis au restaurant donnent au final un sentiment de vide à certaines personnes. Il faut donc en conclure qu’il est plutôt nécessaire pour se sentir moins seul de se réajuster avec soi-même et se donner les moyens de s’ancrer socialement pour se sentir plus présent et donc, plus vivant.

Comment briser la solitude

solitude choisieIl faut avant tout chercher pourquoi on est solitaire ou pourquoi on a choisi de l’être. Dans le premier cas, si les causes ne sont pas propres à vous-même, il faut juste comprendre pourquoi vous ressentez cette sensation de solitude alors que vous avez certainement encore une vie sociale. Si c’est un besoin de communication, il y a largement de quoi aujourd’hui grâce à Internet par exemple de trouver son répondant pour dialoguer. Si vous êtes dans le cas de rechercher l’âme sœur, il suffit simplement d’être plus alerte et de se montrer plus ouvert. Pour ce qui est des autres cas, si vous vous sentez incompris ou que vous ayez l’impression que personne ne vous corresponde, c’est que vous êtes tout simplement à la recherche de votre moi profond. Et justement, le répondant de votre moi profond, se trouve quelque part, et en partie, dans l’esprit de quelques autres personnes. Il ne s’agit pas de s’obliger à fréquenter d’autres personnes pour avoir la certitude de se trouver et de mieux se comprendre. Il s’agit tout simplement de coordonner ses sentiments envers les autres pour mieux comprendre votre place dans ce monde. Il ne s’agit pas non plus d’entrevoir cela comme un effort. Disons plutôt qu’il faut tout simplement se permettre d’être présent, même dans une société qui vous paraît trop dure ou trop injuste à vos yeux. Nous n’allons pas vous dire d’aller vers l’autre coûte que coûte non plus. Il suffit simplement d’admettre votre résonance dans la société où vous vivez et de comprendre celle des autres.

Conclusion

Pensez-vous que les ermites se soient ennuyés dans leur vie ? Pensez-vous aussi que cette fameuse traversée du désert qu’il est nécessaire de faire en chacun de nous pour mieux nous connaître fasse partie d’un moment de solitude ? Non. Ce n’est pas le fait d’être seul qui nous rend solitaire. On peut très bien vivre avec soi-même lorsque l’on a un esprit assez fort pour distinguer la solitude du rejet par exemple. Il faut tout simplement admettre que si l’on est dans la conscience de se sentir seul, il faille tout simplement se regarder face à soi-même et comprendre ce qui nous y a mené.

Les plus belles citation sur l’amitié

Comment se faire des amis durables ?

Annonces amitié ou association

 


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up