Les 5 marques de textile à éviter

Les 5 marques de textile à éviter d’acheter

Les produits chimiques polluants dans les textiles

Reconnaître la présence de produits chimiques polluants dans les textiles

Cela fait plus de deux décennies que des associations non-gouvernementales sonnent l’alarme sur la multiplicité et l’abondance des produits chimiques polluants des textiles. Plusieurs marques d’habillement ont été montrées du doigt pour oser utiliser des produits cancérigènes ainsi que des produits chimiques reconnus comme étant des perturbateurs endocriniens impactant sur les fonctions reproductives. D’autres produits chimiques des tissus de marque se sont révélés capables de provoquer quelques allergies de la peau et même parfois provoquer la chute de cheveux.

Jeans, sous-vêtements et T-shirts entre autres de plus de 141 marques de confection internationale, fabriqués en Chine, aux Philippines, au Vietnam et en Malaisie ont été soumis à des tests ces cinq dernières années. Il a été révélé que toutes ces marques vendaient dans le monde des vêtements dont le seuil des 1000 mg/kg de produits chimiques nocifs imposé par la législation européenne, avait été largement dépassé. Nous allons vous citer quelques marques qu’il est nécessaire d’éviter.

Mango

Parler de de la marque mango est nécessaire pour la simple raison que c’est une marque qui a réussi à se déployer dans les centres commerciaux les plus achalandés et qui propose des vêtements assez bons prix, particulièrement pour les jeunes. Il se trouve que c’est une des marques où l’on a retrouvé le plus de (NP) qui sont des éthoxylates de noxylphénol reconnu comme étant des perturbateurs endocriniens. En laboratoire, ce produit provoque la féminisation des animaux.

Lévi’s

La marque Levis n’est pourtant pas accessible à tous les porte-monnaie. Cependant, dans la plupart des tissus comme ceux des jeans, il a été retrouvé des produits chimiques dangereux comme des phtalates ainsi que des métaux lourds comme le chrome. Ce qu’il y a de plus inquiétant, c’est que plus de 50 % des produits chimiques découverts sur les tissus ne sont pas identifiables par les laboratoires d’aujourd’hui. Il faut donc croire que les industriels de cette marque redoublent d’efforts afin qu’il ne soit pas possible de les accuser à propos d’un produit dont on ne connaît pas le nom. C’est certainement la marque sur le point de vu environnement, après lavage des vêtements, qui est le plus à critiquer.

Zara

Zara comme mango est aussi une marque reconnue pour être bon marché. Des centaines de magasins de cette marque sont éparpillés en Europe et un peu partout dans le monde. Elle aussi a été montrée du doigt pour utiliser des tissus contenant des excédents de produits chimiques. La plupart contienne des (NP) ainsi que des phtalates. La dégradation de ses produits chimiques en perturbateurs endocriniens provoque chez certaines personnes des maux de tête ainsi que des problèmes rénaux. Sachant que c’est au lavage que ses produits sont le plus facilement dilués dans l’eau, il faut aussi admettre que la peau ne reste pas toujours sèche et qu’avec la transpiration, on peut imaginer aisément l’infiltration de ces produits chimiques via les pores de la peau.

Calvin Klein

La marque Calvin Klein comme Zara ou Levi’s fait elle aussi partie des marques records pour ce qui est d’utiliser des tissus à forte concentration de produits chimiques toxiques. Elle aussi utilise énormément de (NP) et de métaux lourds comme Lévi’s. Sachant que c’est une marque qui a longtemps mis en avant les sous-vêtements d’hommes pour se faire connaître, il faudrait peut-être s’inquiéter sur quelques effets néfastes à l’achat répétitif des vêtements de cette marque. Greenpeace avait cité en premier cette marque comme étant celle qui utilise plus de produits chimiques dans ses usines.

C&A

La marque C&A qui est une marque accessible pour toute la famille fait partie elle aussi des 10 premières marques utilisant des produits chimiques les plus toxiques. Entre autre les (NP) et les phtalates, on trouve aussi des colorants azoïques, plus souvent utilisé dans l’industrie alimentaire et qui ont souvent été cités comme étant un les principaux produits provoquant l’hyperactivité des enfants. Ils sont aussi reconnus comme étant très allergènes. C’est aussi une marque très répandue en Europe et dans le monde.

Conclusion

La plupart des vêtements textiles étant faits dans des pays où l’utilisation des produits chimiques toxiques n’est pas normée, il ne faut pas se leurrer sur le fait de trouver des tissus polluants sur la plupart des grandes marques. Même si la liste est plus longue, il est nécessaire de s’arrêter sur les marques les plus connues pour utiliser des textiles nocifs. Par ordre décroissant de nocivité il a été cité, Giorgio ARMANI, Benetton, Diesel, Gap, H&M, Tommy Hilfiger, Marks Spencer, Esprit et Jack Jones. Évidemment, il y en a d’autres, mais cette simple liste devrait vous pousser à réfléchir un peu plus. Sachant que les laboratoires n’arrivent même plus à discerner certains produits chimiques, il est grand temps d’obliger les états à plus de rigueur envers la fabrication et l’importation de certains produits.


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up